Qui suis-je ?

2017-06-Anniv.Cécile15-Cécile - CopieA 36 ans, mon parcours professionnel a toujours été tourné vers les personnes en difficulté. J’ai tout d’abord parcouru certains pays du globe avec mon diplôme d’ingénieur en agronomie tropicale, en soutien aux populations locales. Puis j’ai travaillé dans différentes écoles auprès d’enfants en situation de handicap mental. Les résultats positifs m’ont encouragée à continuer mon travail auprès de ce public (enfants, adolescents, adultes) dans différentes structures du Loiret.

En 2015, un accident a blessé une grande partie de mon corps. La partie droite a développé des nœuds et des douleurs dans de nombreux endroits. J’étais littéralement « coupée en deux », comme si les 2 parties du puzzle ne voulaient plus s’imbriquer l’une dans l’autre. Ma première décision a été de fuir la Médecine classique (c’est un choix et je ne porte aucun jugement à ceux qui s’engagent sur ce parcours) car je pensais avoir développé de la fibromyalgie. Je ne souhaitais pas entendre que ces douleurs n’étaient pas réelles et donc incurables. Je reconnais que ma décision était radicale mais elle m’a aidé à démarrer ma recherche vers des solutions thérapeutiques alternatives. J’ai eu la chance d’être bien guidée car en septembre 2016, je me formais au 1er degré Reiki. Il me fallait un outil qui passe par le corps, pour guérir le corps… et bien plus par la suite.

Je n’ai donc pas eu de difficulté à « croire » au pouvoir de l’énergie Reiki puisque j’ai constaté de suite que poser mes mains là où j’avais mal, générait une sensation de chaleur et d’enrobage doux autour des nœuds de douleurs. J’avais donc mon outil pour activer mon processus d’auto_guérison. J’étais au tout début du chemin mais la motivation et l’espoir de guérir m’ont permis d’acquérir beaucoup de sérieux, de tempérance et de persévérance à la pratique du Reiki.

Les auto-traitements activaient tellement de modifications en moi que j’ai eu l’envie de proposer des séances de Reiki pour mon entourage, puis à des personnes que je ne connaissais pas. Et Reiki Kami a vu le jour en juin 2017. Depuis, je poursuis mon accompagnement de personnes en difficulté, en commençant par moi-même, afin d’intégrer tous les bienfaits que nous offre l’énergie Reiki. Je sais profondément que le Reiki est une composante importante de ma mission de Vie et que cette « coupure en 2 » de mon corps est un signe qui m’indique de revenir à l’Unité.

Grâce à de nombreuses rencontres, aux échanges que j’ai pu mené avec d’autres praticiens de toutes disciplines confondues, j’ai décidé d’aller encore plus loin pour devenir enseignante Reiki. Désormais, j’initie et forme des personnes au Reiki, afin qu’elles aussi, puissent découvrir leur merveilleux potentiel que l’énergie Reiki révèle. Je ne peux que conseiller aux personnes qui souffrent de problèmes chroniques, de se former au Reiki car l’autotraitement nous permet au quotidien, de s’affranchir des poids inconscients qui entravent notre évolution.

En dernière information, pour trouver un praticien Reiki « sérieux », mon conseil et de lui demander de vous présenter sa lignée Reiki et d’aller faire vos propres recherches pour attester de son authenticité et de sa compétence.

 

lignée Usui Tibet